Pratiques N°66 La fin de vie

La fin de vie, c’est l’affaire de qui ? Des médecins ? Du patient ? De son entourage ? Des décisions juridiques ? De la société civile ? La fin de vie n’est pas réductible à la mort imminente, elle peut durer longtemps et se présenter sous de multiples formes, posant aussi le problème de l’inégalité d’accès aux soins.
La question de l’euthanasie et du suicide assisté reste très polémique : qu’est-ce qui s’oppose donc à cette ultime liberté de disposer de soi ?
Ce numéro donne une idée des multiples façons de finir sa vie, jamais vraiment sereines, la mort restant une ultime épreuve pour celui qui part comme pour ceux qui restent. Ce numéro montre qu’il n’y a pas une bonne façon de quitter ce monde, nous invitant à replacer encore et toujours la singularité de chaque histoire au cœur de l’organisation collective des soins.

Dans le magazine, le non-recours à l’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé, le scandale du coût des nouveaux traitements de l’hépatite C, l’analyse de la loi d’avril 2013 qui apporte une protection (incomplète) aux lanceurs d’alerte. Enfin, des notes de lecture sur les livres que nous avons envie de vous faire connaître.

À NOTER  : La case cochée en vert clair devant les articles indique que celui-ci peut être lu directement sur le site. Ce sont soit des articles en accès libre, soit des versions longues d’articles parus dans la revue.

Sommaire du N°66

Documents joints