Pratiques N°45 Le confort au coeur du soin

Le confort n’est pas un luxe. Cette thèse nous conduit à révéler des conceptions, du soin, de la médecine et de la société, qui s’affrontent. Le souci du confort est-il intrinsèque aux soins ou est-il superflu face aux enjeux du diagnostic et du traitement de la maladie ? Nombreux seraient encore les médecins en décalage avec cette notion qu’ils considèrent comme secondaire. Le confort ne serait-il réservé qu’à ceux qui peuvent le payer ?

Patients, soignants, médecins, philosophes, psychanalystes, sociologues… affirment que le confort, doit être inclus dans la conception même du geste soignant, pour le malade comme pour celui qui le soigne. Notre ambition ?

-  Fournir d’abord des outils concrets, des renseignements et des témoignages utiles pour la pratique.

-  Poser ensuite les questions politiques. Le système de santé ne se doit-il pas de traiter l’ensemble des citoyens avec la même attention ?

À NOTER  : La case cochée en vert clair devant les articles indique que celui-ci peut être lu directement sur le site. Ce sont soit des articles en accès libre, soit des versions longues d’articles parus dans la revue.

Sommaire du N°45

Documents joints