Un espace de démocratie sanitaire ?

par Jean Vignes, Pratiques N°103, janvier 2024

Récit d’un Conseil de vie sociale issu de la loi 2002-2 qui instaurait la « démocratie sanitaire » comme argument de vente, mais qui pilonnait en profondeur le secteur médico-social en coulisse.

Jean Vignes, infirmier de secteur psychiatrique, syndicaliste, salarié en retraite active Lors du dernier Conseil de vie sociale, CVS, dans l’Ehpad où réside ma maman, il y a eu un peu de rififi. En introduction le maire, président du Conseil d’administration, nous informe qu’il s’était opposé récemment à un des médecins vacataires de la structure, si j’ai bien compris ils se sont engueulés. L’objet de la dispute : le maire avait ordonné un confinement de sa propre autorité pour quelques (...)

La Revue Pratiques réserve cet article à ses abonnés.

Pour lire la suite, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°103 Quelle santé pour tous ?

Lire aussi

N°103 - octobre 2023

La santé et l’État au XXe siècle

par Patrick Zylberman
Cet article donne une vue d’ensemble des relations entre l’État et la santé, l’élaboration d’une santé publique dont l’objet évolue en fonction des époques, des états de guerre, des partis au …
N°103 - octobre 2023

Réduction des arrêts de travail à marche forcée

par Brigitte Tregouet
La diminution drastique des arrêts de travail pour maladie est un objectif du gouvernement mais selon quels critères ? C’est une dispute à trois : le patient, l’assurance et le médecin prescripteur. …
N°103 - octobre 2023

La politique nuit à la santé publique

par Jean Vignes
La droite sénatoriale, menée par Éric Ciotti, lors de l’examen du projet de loi immigration, faisant fi de toute réflexion sensée, tente de « durcir » le texte au mépris de toute considération de …
N°103 - octobre 2023

Pour/contre l’aide médicale d’État

par Jean Doubovetsky
Récemment, une réforme (de plus) de l’aide médicale d’État (AME) a été proposée par le gouvernement, puis des sénateurs ont tenté de la supprimer pour la remplacer par une aide « d’urgence ». …