Quand ça fait flop

par Isabelle Canil, Pratiques N°82, juillet 2018

Isabelle Canil Orthophoniste Les mots pour dire les choses ne sont pas les choses, et les choses ne sont pas les mots pour les dire. C’est tout simple, n’est-ce pas ? Entre les deux, un écart irréductible. — « Mon premier c’est quand on a trop bu, on dit qu’on est… ? — … ?… — Mais si, tu sais, quand quelqu’un a bu trop de vin, qu’il ne tient plus sur ses jambes, qu’il dit n’importe quoi, il est… ? — … ?… — Il est soûl ! Tu connais ce mot hein ? Bon, soul, on dit que c’est « le premier », c’est-à-dire le (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°82 Le rire est-il soignant ?

Lire aussi

N°82 - juillet 2018

Bizutage et santé publique

par Jean-Pierre Lellouche
Jean-Pierre Lellouche Pédiatre Y a-t-il un lien entre le bizutage et la médiocrité des politiques de santé publique ? Supposons une société Utopique dans laquelle il y aurait un souci marqué de la …
N°82 - juillet 2018

Un humour tendre et inquiet

par Humapsy
A Pratiques, nous avons rencontré des membres de l’association HumaPsy créée en décembre 2011 par des patients suivis dans un dispositif inspiré de la psychothérapie institutionnelle. Une association …
N°82 - juillet 2018

Chambre 629 au fond du couloir

par Serge Sadois
Serge Sadois Dossier médical ambulant Chirurgie digestive. En quatorze mois, j’y ai passé quatre semaines en trois séjours différents. À chaque fois, j’ai eu la même chambre, j’aurais pu y laisser mes …
N°82 - juillet 2018

La commedia dell’ médecine

par Sylvie Cognard
Sylvie Cognard Médecin généraliste retraitée La satire des médecins sur le mode de la comédie est très présente dans la littérature. Dès le Moyen-Âge avec le fabliau Le Vilain Mire, puis avec Molière et …