Préfet et hospitalisation contrainte

par Olivier Boitard, Pratiques N°84, février 2019

Laurent Touvet Préfet du Haut-Rhin Comment le préfet d’un département prend la décision d’une hospitalisation sous contrainte et assure le suivi de son évolution. Depuis 1838, lorsqu’une personne présente un trouble de l’ordre public ou un état de dangerosité, l’internement est ordonné par le préfet du département au vu d’un certificat médical. Olivier Boitard : Combien d’hospitalisations à la demande du représentant de l’État avez-vous à traiter ? Le préfet : En psychiatrie, il existe trois formes (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°84 Où va la psychiatrie ?

Lire aussi

N°84 - janvier 2019

L’ours du numéro 84

Pratiques, les cahiers de la médecine utopique est édité par Les éditions des cahiers de la médecine utopique, dont la présidente est Sylvie Cognard. La revue Pratiques est éditée depuis 1975. La …
N°84 - janvier 2019

« Je rêve d’une société qui enferme moins »

par Sandrine Deloche, Adeline Hazan
Adeline Hazan Contrôleure générale des lieux de privation de liberté Adeline Hazan a interpellé les pouvoirs politiques sur les pratiques scandaleuses de contention ou d’isolement en psychiatrie. …
N°84 - janvier 2019

D’où vient la psychiatrie ?

par Olivier Boitard
Olivier Boitard Psychiatre, centre hospitalier interdépartemental de Clermont de l’Oise Discipline souvent considérée comme « particulière », la psychiatrie procède pourtant d’une filiation des plus …
N°84 - janvier 2019

Plus qu’hier et bien moins que demain ?

par Claire Gekiere
Claire Gekiere Psychiatre de secteur en Savoie, membre de l’Union syndicale de la psychiatrie L’ombre sécuritaire s’étend sur la foule des personnes internées en psychiatrie, hospitalisées en « soins …