Ô ma douleur !

par Anne Perraut Soliveres, Pratiques N°73, avril 2016

Anne Perraut Soliveres Cadre supérieur infirmier, praticien-chercheure La préoccupation de la douleur est désormais inscrite dans les protocoles, mais a du mal à passer dans les mœurs… Hospitalisée depuis quelques jours pour une tout autre raison, je traîne une douleur tenace entre les omoplates et les cervicales irradiant des épaules à la mâchoire et dans l’oreille. C’est inconfortable, mais supportable. Chaque jour, à chaque visite, les soignants me demandent si j’ai mal et à combien sur l’échelle (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°73 Subjectif objectif, l’inextricable

Lire aussi

N°73 - avril 2016

Amphibologie

par Yann Diener
Exercice de stylistique amphibologique à envoyer à tous les directeurs des ressources humaines et autres fournisseurs d’éléments de langage, eux qui voudraient que les phrases n’aient qu’un seul sens, …
N°73 - avril 2016

Fins de vie ?

par Christian Bonnaud
Écrire aujourd’hui en tant que soignant sur la fin de vie, c’est écrire sur l’équilibre entre l’espace du soin et la demande du patient. C’est de là que va partir ma …
N°73 - avril 2016

Le rhumato m’a dit

par Isabelle Canil
Quand le rhumato me va, tout va…
N°73 - avril 2016

Et un soir ça a été Marcelle

par Jean-François Huez
Marcelle, c’était une vieille minotière qui avait dirigé il y a bien longtemps son entreprise d’une main de fer. Une fille, adoptée sur le tard, avait veillé à ce qu’elle passe des jours tranquilles …