Médecine du travail, l’action entravée

par Pascal Marichalar, Pratiques N°70, juillet 2015

Pascal Marichalar Sociologue, chercheur IRIS-EHESS La prévention de la santé au travail se rétrécit dangereusement. Ces dernières années, des médecins du travail et des praticiens d’autres spécialités ont été mis en cause pour avoir prétendument rédigé des certificats de complaisance faisant le lien entre l’état de santé d’un salarié et son travail [1]. Plusieurs chambres disciplinaires de l’Ordre des médecins ont accepté d’instruire ces plaintes, bien lointaines de l’intérêt du patient/salarié. Et (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°70 La santé, une Zone A défendre ?

Lire aussi

N°70 - juillet 2015

J’en ai assez

par Yveline Frilay
Yvonne Frilay, Médecin généraliste. J’en ai assez de voir des patients qui sortent en larmes du bureau des médecins-conseils avec des idées suicidaires, ce qui met à mal tout le travail que j’ai …
N°70 - juillet 2015

Une espèce en voie de disparition

par Yveline Frilay
Yveline Frilay Médecin généraliste. Se faire soigner dans le Nord de Paris devient difficile, mais exercer la médecine générale aussi. Il y a eu une enquête sociologique sur l’exercice de la …
N°70 - juillet 2015

Médecin du travail des élèves ?

par Françoise Figarol, Magali Nicolas, Armand Soler
Propos recueillis par Armand Soler auprès de Françoise Figarol et Magali Nicolas. Deux médecins scolaires témoignent sur un métier riche d’humanité et cependant méconnu. À effectif réduit pour un …
N°70 - juillet 2015

Je suis un QPV !

par Didier Ménard
Didier Ménard, Médecin généraliste. Créer des obstacles pour compliquer l’accès aux soins des plus pauvres, et dans le même temps féliciter les associations pour leur capacité à mener leur travail …