Mains de médecin

par Margot Ferry, Pratiques N°93, mai 2021

Margot Ferry Médecin généraliste Chronique de l’apprentissage du toucher. Des mains qui palpent, explorent le corps et son intimité, qui témoignent de l’empathie du médecin pour le patient. Un usage des mains qui se module avec le temps et en fonction des patients, entre retrait et pression, et émotions partagées. Mes mains ont changé. J’étais de celles qui gardent leurs ongles longs, pour paraître plus redoutables. De celles qui portent des bracelets, bagues et autres grigris, (...)

La Revue Pratiques réserve cet article à ses abonnés.

Pour lire la suite, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°93 Peut-on soigner sans toucher ni être touché...

Lire aussi

N°93 - avril 2021

Sauvons la psychiatrie

par Pierre Delion
Pierre Delion Pédopsychiatre en retraite Maintenant tout le monde le sait, la psychiatrie est en perdition, et il n’est pas un jour sans annonces catastrophiques la concernant. Les Français ont …
N°93 - avril 2021

Corps à corps

par Anne Perraut Soliveres
Anne Perraut Soliveres Cadre supérieur infirmier, praticien-chercheure Les différentes acceptions du terme « toucher » peuvent augurer des impacts multiples que sa mise en actes peut avoir sur …
N°93 - avril 2021

L’haptonomie : toucher pour rencontrer

par Christophe Lagabrielle
Christophe Lagabrielle Psychiatre-psychothérapeute Soin et toucher : comment l’approche haptonomique peut nous éclairer ? Nous allons tenter d’y répondre par sa description et son utilisation …
N°93 - avril 2021

Jeux de mains, jeux de vilains

par Jean Vignes
Jean Vignes Infirmier de secteur psychiatrique retraité Touché, coulé diront les hommes de main de l’élite autoproclamée des agences de santé. Quant aux têtes bien faites, formées par …