Les CPTS à la croisée des chemins

par Nadège Vezinat, Pratiques N°87, octobre 2019

Nadège Vezinat Sociologue, maîtresse de conférences à l’Université de Reims Si le décloisonnement du travail médical et son articulation avec le secteur médico-social vont dans la bonne direction, la généralisation des CPTS ainsi que leur lien avec l’hôpital ou les structures déjà présentes en ville (comme les maisons de santé pluriprofessionnelles) posent encore question. Le plan « Ma Santé 2022 : gradation des soins, territoire et médicalisation » vise à restructurer l’accès aux soins et faire en (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°87 Cherche médecin désespérément

Lire aussi

N°87 - octobre 2019

Faute de grives…

par Olivier Boitard
On mange des merles. Vous pouvez chercher désespérément un médecin, vous n’en trouverez pas. Quelques alternatives : Comme le recommande le ministère de la Santé, soignez-vous vous-même par la «  …
N°87 - octobre 2019

Tout au bout de l’isolement

Anonyme Médecin généraliste Le Docteur Y s’est suicidé dans son cabinet un matin de printemps, avec les patients à la porte. La situation locale s’est fortement détériorée sur les sept dernières …
N°87 - octobre 2019

Quel territoire pour soigner ?

par Lanja Andriantsehenoharinala
Lanja Andriantsehenoharinala Médecin généraliste Peut-on laisser les professionnel·les du soin s’organiser pour répondre aux besoins de la population ? Sur quel périmètre ? Ou doit-on confier à …
N°87 - octobre 2019

CPTS pour quoi ? Pour qui ? Avec qui ?

par Philippe Lefèvre
Philippe Lefèvre Co-président de l’Institut Renaudot A quoi sont censées répondre les Communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS) ? Peuvent-elles contribuer à l’amélioration de notre …