Le bonheur au service du néolibéralisme

par Perrine Hélias, Pratiques N°94, août 2021

M’inspirant de l’ouvrage Il faut s’adapter [1] où Barbara Stiegler expose la pensée de Lippmann, économiste père du néolibéralisme, je veux montrer en quoi ces principes, armés de la psychologie positive, font vivre notre société actuelle, et leur résonance avec ma pratique de psychiatre en institution.

Perrine Helias Psychiatre, responsable de l’ESM MGEN Toulouse. Introduction Le néolibéralisme ne se réduit pas à une doctrine économique, mais pense l’ordre social de manière bien plus globale. Son objectif est bien la réforme de la société. Penser le rapport individu-société implique de penser les rapports de pouvoir. Dans la démocratie néolibérale, la représentativité du pouvoir n’est plus de mise. Disparaît avec elle la notion de débat public. Avec l’avènement des experts, une minorité pense et propose (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°94 La santé dans le monde d’après...

Lire aussi

N°94 - juillet 2021

La « santé » de de-main

par Fethi Bretel, Séverin Rinkel
Séverin est devenu médecin généraliste, Fethi psychiatre. Nous étions camarades de promo à la faculté de médecine, puis chacun a suivi son propre chemin. Vingt ans plus tard, nous nous retrouvons sur une …
N°94 - juillet 2021

Le monde d’après sera celui d’avant !

par Franck Lepage
États d’urgence à répétition : les classes dirigeantes révèlent leurs stratégies de contrôle de populations désormais divisées. Désobéir deviendra peut-être un impératif moral sans jamais perdre de vue ce qui …
N°94 - juillet 2021

Le dur désir de durer

par Patrick Chemla
Ce titre, emprunté à Eluard (Derniers poèmes d’amour), me trotte dans la tête depuis longtemps, à un moment où je me préoccupais déjà de tenir sur la durée… Patrick Chemla Psychiatre, psychanalyste …
N°94 - juillet 2021

Mémoire du futur

par Jean Vignes
J’ai trouvé dans mes archives du futur ce court texte qui sera écrit dans quelques décennies par une de mes descendantes. Jean Vignes Infirmier de secteur psychiatrique retraité Quoi qu’il en …