La douleur et ses chemins détournés

par Isabelle Baszanger, Pratiques N°81, mai 2018

Isabelle Baszanger Sociologue, CNRS-Cermes3 Douleur et Médecine. La fin d’un oubli, Le Seuil, 1995 Si les transformations de la douleur dans le temps lui ont assuré une meilleure visibilité médicale et sociale, sa prise en charge reste toujours menacée. La douleur et son soulagement sont au cœur de toute forme de médecine. Pourtant, au-delà de son statut de « maître symptôme », la douleur peine à trouver sa place dans la médecine clinique. Depuis le milieu du XXe siècle, dans un chapitre nouveau de (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°81 Souffrir ?

Lire aussi

N°81 - avril 2018

Entretien avec Benjamin Becker

par Françoise Acker, Benjamin Becker, Marie Kayser
Benjamin Becker Cadre infirmier Vous travaillez depuis quelques mois dans un nouvel établissement, pourquoi avez-vous quitté le CHU de Grenoble ? J’ai travaillé comme infirmier aux urgences du CHU …
N°81 - avril 2018

La douleur, une spécialité d’avenir ?

par Guillaume Getz
Guillaume Getz Médecin généraliste Les patient.e.s douloureus.e.s chroniques sont souvent considéré.e.s comme difficiles par les soignant.e.s, difficiles à guérir et même à soulager. Quel sens prend la …
N°81 - avril 2018

Conversation avec la douleur…

par Sophie Chenay
Sophie Chenay Psychologue Qui es-tu chère douleur, toi qui t’es logée dans ma chair et dans ma vie depuis 15 mois ? La douleur est l’aiguillon de la pensée : l’excès des souffrances se repliant sur …
N°81 - avril 2018

L’usage de la douleur de l’autre

par Christiane Vollaire
Christiane Vollaire Philosophe L’exhibition de la souffrance a une histoire, dont participe autant la publicité des supplices que l’affichage des photos de la presse de guerre : c’est l’usage des …