L’Humour carabin ou l’épée au fourreau

par Séraphin Collé, Pratiques N°82, juillet 2018

Séraphin Collé Médecin généraliste Cet humour vulgaire, voire scabreux, reste une des caractéristiques de la vie estudiantine dans les facultés de médecine. Il constitue un des folklores les plus tenaces avec la faluche et les fresques des salles de garde et des internats et forge l’identité corporatiste des futurs praticiens. Le carabin désignait autrefois un soldat de cavalerie armé de carabine. En dérivant du vieux français escarabin, le scarabée fouisseur, il devient, à la Restauration, (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°82 Le rire est-il soignant ?

Lire aussi

N°82 - juillet 2018

Bizutage et santé publique

par Jean-Pierre Lellouche
Jean-Pierre Lellouche Pédiatre Y a-t-il un lien entre le bizutage et la médiocrité des politiques de santé publique ? Supposons une société Utopique dans laquelle il y aurait un souci marqué de la …
N°82 - juillet 2018

Un humour tendre et inquiet

par Humapsy
A Pratiques, nous avons rencontré des membres de l’association HumaPsy créée en décembre 2011 par des patients suivis dans un dispositif inspiré de la psychothérapie institutionnelle. Une association …
N°82 - juillet 2018

Rebond à l’article de Séraphin Collé « L’humour carabin ou l’épée au fourreau »

par Eric Bogaert
Éric Bogaert Psychiatre retraité Peut-on généraliser le jugement, subjectif, que « l’épithète carabin fait… référence… (au) mauvais goût » ? C’est un humour, ou plutôt, un esprit – une tournure d’esprit – …
N°82 - juillet 2018

L’humour, l’humeur, l’humain

par Richard Cohen
Richard Cohen Psychomotricien, thérapeute d’enfant, de la famille et du couple « Le rire est pharmakon », à la fois remède et poison. En thérapie, il présente de drôles de miroirs… pas toujours risibles  …