Jouer pour penser

par Mathilde Thomas, Pratiques N°62, juillet 2013

Le concept de psychomotricité rend compte de la liaison constante entre corps et psychisme, le jeu y tient un rôle primordial.

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°62 Le jeu dans le soin

Lire aussi

N°62 - juillet 2013

Lu pour vous : « Les serviteurs fatigués (les maîtres aussi) » par Alain Brossat

par Christiane Vollaire
La « fatigue » des serviteurs, c’est l’épuisement des travailleurs réduits à la servitude, que ce texte appelle à combattre.
N°62 - juillet 2013

Corps conducteurs : jouer avec les vibrations sonores

par Pascale Criton
L’auteure, compositrice, travaille sur les pratiques sensorielles fondées sur le rapport à la vibration comme modalités de création thérapeutique.
N°62 - juillet 2013

La salle de jeux du pédiatre

par Alain Quesney
Etre pédiatre, c’est pouvoir continuer à jouer avec les enfants ou plutôt continuer à jouer comme un enfant.
N°62 - juillet 2013

Jouer, l’agir du jeu

par Alain GUY
De Freud à Winnicott, le jeu est envisagé comme un moment d’appropriation et de transformation de la réalité, y compris lorsqu’elle est difficile. Acte symbolique, le jeu est un espace de création qui …