Faute de culture

par Eric Bogaert, Juliette Stoupy, Pratiques N°59, novembre 2012

Qui pratique la médecine comme une technique, en méconnaissant son histoire (celle de la médecine... et la sienne aussi, tant qu’on y est), ainsi que l’histoire du patient, erre.

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N° 59 L’erreur en médecine

Lire aussi

N°59 - décembre 2012

Une alliance scandaleuse

par Claire De Firmas
Certains qui ont pour mission de soigner des enfants organisent au contraire pour leur seul profit et celui des laboratoires pharmaceutiques la dépendance toxicologique qui en fera des citoyens …
N°59 - décembre 2012

La vigilance des patients

par Martine Lalande
Encadré lié à l’article sur la PharmacoVigilance.
N°59 - décembre 2012

L’arrière-plan du paysage

par Elisabeth Maurel-Arrighi
Et si dans les interactions entre patient et soignant, la question des erreurs médicales renvoyait chacun à des interrogations archaïques autour de l’élan vital, autour de l’envie de protéger et de …
N°59 - décembre 2012

Annoncer un dommage : pas si simple

par Eric Galam
Signe des temps, la Haute Autorité de Santé (HAS) a publié en 2011 un guide destiné à aider les soignants à la transparence en cas de dommages associés aux …