Faire rire pour se faire entendre

par Anne Perraut Soliveres, Pratiques N°82, juillet 2018

Anne Perraut Soliveres Cadre supérieur infirmier, praticien-chercheure Militer n’est pas incompatible avec rire, je dirais même que c’est pour moi, indissociable. Mon expérience syndicale à la CGT m’a souvent confrontée aux réticences de certains de mes collègues syndiqués ou non syndiqués qui trouvaient toujours les tracts beaucoup trop longs, trop politiques ou pas assez percutants. Ils se plaignaient des discours militants revendicatifs jugés rébarbatifs, quels que soient le sujet ou la (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°82 Le rire est-il soignant ?

Lire aussi

N°82 - juillet 2018

Bizutage et santé publique

par Jean-Pierre Lellouche
Jean-Pierre Lellouche Pédiatre Y a-t-il un lien entre le bizutage et la médiocrité des politiques de santé publique ? Supposons une société Utopique dans laquelle il y aurait un souci marqué de la …
N°82 - juillet 2018

Même plus peur !

par Sylvie Cognard
Sylvie Cognard Médecin retraitée Peur de faire grève, parce que peur de se faire virer, peur de ne pas pouvoir boucler la fin du mois, peur de ne pas pouvoir rembourser les crédits… Peur de …
N°82 - juillet 2018

Un accueil bienveillant

par Brigitte Tregouet
Brigitte Tregouët Médecin généraliste Presqu’aucune consultation ne se passe sans un sourire, un petit mot, une blague et parfois survient un improbable fou rire. C’est une manière d’accueillir qui …
N°82 - juillet 2018

Texte d’accueil de l’hôpital social de solidarité de Thessalonique

Texte d’accueil de l’hôpital social de solidarité de Thessalonique « Étranger, ici, c’est un lieu qui t’appartient. Tu es réfugié, sans papiers, tu n’as pas de sécurité sociale, ici, il y a de la place …