Ethique d’un médecin de famille, de Marc Jamoulle

Présenté par Marie Kayser
Médecin généraliste

        1. Éthique d’un médecin de famille ,
          Marc Jamoulle, 2017, à commander sur le site Le livre en papier.

Ce livre, ancré dans la pratique, est un bel outil de réflexion pour les soignants.

C’est une histoire de résistance. Celle d’un médecin généraliste installé depuis plus de quarante ans en maison médicale dans une banlieue postindustrielle déshéritée de Charleroi en Belgique. On la découvre à travers les textes écrits au fil de sa pratique : c’est le récit d’une matinée de travail « exceptionnelle par l’accumulation de cas graves, preuve de l’impuissance à faire et de la nécessité d’être quand même », celui de ses accompagnements de patients dépendants de drogues et de son combat pour leur droit aux traitements de substitution et contre l’industrie pharmaceutique ou celle du tabac ; celui de l’aide apportée à mourir : « aider à vivre et aider à mourir ne sont pas tellement éloignés l’un de l’autre en médecine de famille ».

Tous ces textes suscitent une réflexion éthique : « Les situations vécues flirtent si souvent avec les limites et ces limites sont souvent interprétées différemment d’un médecin à l’autre, d’un corps social à l’autre, d’une école à l’autre ».

Cette résistance est aussi celle d’un médecin, enseignant, qui a cherché à approfondir ce qu’est la médecine générale et a élaboré, avec des collègues de différents pays, des textes sur l’éthique, l’information médicale, l’informatisation, la prévention quaternaire (activités de santé qui atténuent ou empêchent les conséquences des interventions inutiles ou excessives du système de santé)…

Pour Marc Jamoulle, la santé est un état de résistance à la maladie, mais aussi à ce qui à travers les conditions de vie détériore la santé, à la marchandisation de la santé et parfois à la médecine elle-même et il conclut « Nous, comme professionnels de santé, tentons d’aider nos patients à résister ».


par Marc Jamoulle, Marie Kayser, Pratiques N°81, mai 2018

Lire aussi

N°81 - avril 2018

Entretien avec Benjamin Becker

par Françoise Acker, Benjamin Becker, Marie Kayser
Benjamin Becker Cadre infirmier Vous travaillez depuis quelques mois dans un nouvel établissement, pourquoi avez-vous quitté le CHU de Grenoble ? J’ai travaillé comme infirmier aux urgences du CHU …
N°81 - avril 2018

# MédecinD’HommesViolents

par Nelly N Guyen
Nelly N Guyen Médecin généraliste S’il est évidemment prioritaire de s’occuper des victimes de violences, la prise en compte de l’agresseur est également nécessaire, l’homme violent est aussi un sujet …
N°81 - avril 2018

IPP, évaluer la douleur !

par Yveline Frilay
Yveline Frilay Médecin généraliste La consolidation d’un accident de travail ou d’une maladie professionnelle se définit par la stabilisation des lésions décrites sur le certificat médical initial …
N°81 - avril 2018

Sédation à domicile : mythes et réalités

par Séraphin Collé, Pauline Daire
Séraphin Collé Médecin généraliste membre du réseau de soins palliatifs Relience (Haute Garonne) Pauline Daire Interne Face aux souffrances réfractaires et aux arrêts de traitement en fin de vie, la …