— DOSSIER —

Les fermetures de services, faute de soignants pour les faire fonctionner, ont réduit encore davantage une offre de soins déjà très insuffisante dans certains territoires non désirés par les médecins… À la désertification de certaines régions s’ajoute désormais la désertion des métiers du soin comme on ne l’avait encore jamais vu. Infirmières et médecins abandonnent un hôpital qui prend l’eau de toutes parts et répond de moins en moins bien à sa mission. Quand les responsables de cette catastrophe sanitaire mesureront-ils le gâchis irréversible que leur politique a commis ? Combien de temps tiendront encore ceux qui restent ?


Pratiques N°99, décembre 2022

Lire aussi

N°99 - octobre 2022

Opposition à l’Ordre des médecins

par Marie Kayser
Nous appelons à la dissolution de l’Ordre des médecins et refusons de payer nos cotisations, car nous ne voulons pas contribuer à la vie d’une institution dont l’action va globalement à l’encontre de …
N°99 - octobre 2022

Benjamina

par Serge Sadois
Serge Sadois, retraité actif Benjamina a eu besoin d’aide dès sa naissance aussi bien pour manger que pour se déplacer. Elle a vécu dix ans. Son prénom, ce sont les archéologues qui lui ont donné …
N°99 - octobre 2022

Pratiques : je te tiens, tu me tiens…

par Françoise Acker
Françoise Acker, sociologue retraitée Régulièrement, ça me prend, quand je suis fatiguée, débordée par tout un tas de choses à faire, en dehors de Pratiques. Allez, je m’arrête ! Mais je n’y arrive pas. …
N°99 - octobre 2022

Si toi aussi tu m’abandonnes…

par Germaine
Un appel de l’Ehpad. Je reconnais la voix de Luisa, l’une des personnes de l’accueil. « C’est Luisa, comment allez-vous ? » « Pas trop bien, j’ai la Covid ». « Je vous appelle parce que votre sœur ne va pas …