D’autres horizons

Entretien avec Anna Christidis
Médecin généraliste.
Propos recueillis par Martine Lalande

Au bout de dix ans d’études, on se sent encore insuffisamment formés sur certains sujets importants pour l’activité de médecin généraliste. Anna Christidis est une jeune médecin généraliste, installée depuis un an dans un cabinet de trois médecins à Gennevilliers, qui travaille en parallèle au centre de Planification de la ville. « J’ai fait une formation complémentaire en régulation des naissances car nos études, qui comportaient un module de gynécologie au deuxième cycle et des séminaires sur la santé de la femme pendant l’internat, ne proposaient rien sur ce sujet. De plus, la formation que j’ai faite [1] présentait une approche pas uniquement “médicale”, mais prenait en compte d’autres aspects : religieux, psychologique, sociologique. Ce qui à mon sens est primordial pour prendre en charge correctement les patient(e)s. Ces aspects sont rarement abordés dans nos études qui restent très “scolaires”. Dans mon exercice de médecine générale en groupe, le fait d’avoir eu une approche différente en formation m’autorise plus à aborder les aspects “non médicaux” dans les discussions autour de la prise en charge des patients. Et les patients en profitent aussi quand ils consultent les autres médecins du cabinet, qui voient du coup aussi “autre chose”. Je parle de cette formation à tous les internes qui sont intéressés par le sujet, car je trouve qu’elle ouvre d’autres horizons : on apprend des choses sur le plan médical et “non médical”. »


par Anna Christidis, Pratiques N°55, octobre 2011

Documents joints


[1Diplôme interuniversitaire (DIU) de régulation des naissances, une année de formation théorique sous forme de séminaires de deux jours par mois et 20 heures de stage pratique, par exemple dans un centre d’IVG et de contraception.


Lire aussi

N°55 - novembre 2011

DOSSIER

N°55 - novembre 2011

Cocooning...

Anne Perraut Soliveres Cadre supérieur infirmier à la retraite, praticien-chercheure Longtemps j’ai accueilli chaque interne de garde pour sa première nuit. J’étais la surveillante et j’avais pris …
N°55 - novembre 2011

Un film à voir ou à revoir, Barberousse de Kurosawa

par Sylvie Cognard
Sylvie Cognard Médecin généraliste Un film sur l’initiation des apprentissages et la transmission d’un art de la médecine.
 Un jour d’automne, vers 1820, un jeune médecin diplômé de l’université de …
N°55 - novembre 2011

---- Première partie : Quelle formation, pour quelle médecine ?

« Les études sont très difficiles, mais c’est un beau métier ». Parole d’étudiante en deuxième année de médecine, ayant franchi le barrage du concours et pleine d’espoir dans une formation qui doit la mener à …