Chronique d’un désert annoncé

par Alain Abrieu, Pratiques N°60, février 2013

Découvrir « l’urgence » des déserts médicaux en psychiatrie relève-t-il de l’ignorance, de l’incompétence, de la dénégation, de la fuite en avant, d’une stratégie de communication ?

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°60 Les déserts médicaux : où est le problème ?

Lire aussi

N°60 - février 2013

Une révolution, vraiment…

par Anne Perraut Soliveres
Si les médecins participaient à l’éducation à la santé de la population, ils auraient peut-être moins de consultations individuelles et seraient davantage conscients des réalités des …
N°60 - février 2013

Partir dans le désert sur contrat

par Zoé Michel
Je veux devenir généraliste, le CESP me permet de financer mes études, mais ce n’est pas une solution suffisante au problème de la désertification.
N°60 - février 2013

Twitter dans le désert

par Borée
La solution Internet pour concilier l’envie d’installation dans l’hyper-rural, continuer à se former et garder le contact avec les autres soignants.
N°60 - février 2013

Pas de désert en Aveyron

par Philippe Nekrouf
Adapter l’offre de soins de premier recours aux besoins de santé des patients en milieu rural fragile.