« Ces filles »

par Irène Mériaux, Pratiques N°80, février 2018

Irène Mériaux Gynécologue Quand j’ai commencé mon travail de médecin au sein d’une association de soutien aux prostituées marseillaises (Autres regards), je n’avais encore rien lu sur ce thème qui fait souvent débat dans l’actualité. Mon travail consistait pendant le temps de consultation à écouter la vie de ces femmes, ou du moins le peu qu’elles venaient nous déposer, afin de les accompagner dans l’accès à leurs soins ou leurs droits. Pour simplifier et donner une idée des parcours de femmes que j’ai (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°80 La marchandisation des corps

Lire aussi

N°80 - janvier 2018

Edito : La traque

par Sylvie Cognard
Sylvie Cognard Médecin retraitée Combien celui-là ? 500 dollars Et celle-là ? 350 dollars Et le petit là, c’est son gosse ? Oui Combien ? 200 dollars Je te prends les deux pour 400. Top là pour 450 Un …
N°80 - janvier 2018

La privatisation du vivant

par Céline Lafontaine
Céline Lafontaine Professeure agrégée de sociologie à l’université de Montréal, auteure notamment de L’empire cybernétique. Des machines à penser à la pensée machine (Seuil 2004) et de La société …
N°80 - janvier 2018

Une intégrité dangereuse…

par Philippe Pascal
Philippe Pascal Inspecteur à l’URSSAF Pratiques : Parlez-nous du combat que vous avez mené… Philippe Pascal : Mon père était journaliste à La Marseillaise, journal communiste. J’ai été élevé dans …
N°80 - janvier 2018

« Cette salope de petite voix »

par René Fiori
René Fiori Psychanalyste « Le mannequinat, c’est un crédit élargi à des jeunes filles non solvables. En moyenne, chaque agence avance à la totalité de ses mannequins 300 000 euros tous les ans. Une …