« Cette salope de petite voix »

par René Fiori, Pratiques N°80, février 2018

René Fiori Psychanalyste «  Le mannequinat, c’est un crédit élargi à des jeunes filles non solvables. En moyenne, chaque agence avance à la totalité de ses mannequins 300 000 euros tous les ans. Une somme qui peut très vite monter. » Benedetta Biancato Fascinant univers de la mode, tu m’intéresses, tu nous intéresses ! Ne nous livres-tu pas la quintessence du monde du travail, voire du monde humain tout court, dont le sacrifice est la clé de voûte ? Qui dit sacrifice dit aussi objet de (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°80 La marchandisation des corps

Lire aussi

N°80 - janvier 2018

Edito : La traque

par Sylvie Cognard
Sylvie Cognard Médecin retraitée Combien celui-là ? 500 dollars Et celle-là ? 350 dollars Et le petit là, c’est son gosse ? Oui Combien ? 200 dollars Je te prends les deux pour 400. Top là pour 450 Un …
N°80 - janvier 2018

Philippe Bazin, photographe

par Philippe Bazin
Christiane Vollaire et moi-même avons, en février 2016, réalisé en commun un travail au camp de Calais. Les photographies présentées dans les pages intérieures de ce numéro de Pratiques résultent du …
N°80 - janvier 2018

La privatisation du vivant

par Céline Lafontaine
Céline Lafontaine Professeure agrégée de sociologie à l’université de Montréal, auteure notamment de L’empire cybernétique. Des machines à penser à la pensée machine (Seuil 2004) et de La société …
N°80 - janvier 2018

Une intégrité dangereuse…

par Philippe Pascal
Philippe Pascal Inspecteur à l’URSSAF Pratiques : Parlez-nous du combat que vous avez mené… Philippe Pascal : Mon père était journaliste à La Marseillaise, journal communiste. J’ai été élevé dans …