Blanche, moi et les autres

par Estelle Lacoste, Pratiques N°94, août 2021

Il y a plus d’un an, avec l’aide d’une psychothérapeute, je rencontrais cinq identités alternantes, autres « moi » qui partagent le même corps, la même vie. Depuis, j’erre entre différents professionnels de santé, cherchant des réponses à mes questions sur le Trouble dissociatif de l’identité.

Estelle Lacoste Étudiante en arts plastiques Cet après-midi d’avril, il fait une chaleur de plomb. En marchant jusqu’à l’hôpital, je tire machinalement sur le tissu humide de mon masque en évitant soigneusement les rues inondées de soleil. La voix de Blanche m’arrive en murmures désordonnés dont je fais sens en assemblant entre eux les échos lointains, comme des pièces de puzzle. Il maugrée quelque chose à propos de la Covid-19 et des dernières mesures gouvernementales ; depuis l’été dernier, nous sommes (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°94 La santé dans le monde d’après...

Lire aussi

N°94 - juillet 2021

La « santé » de de-main

par Fethi Bretel, Séverin Rinkel
Séverin est devenu médecin généraliste, Fethi psychiatre. Nous étions camarades de promo à la faculté de médecine, puis chacun a suivi son propre chemin. Vingt ans plus tard, nous nous retrouvons sur une …
N°94 - juillet 2021

Le dur désir de durer

par Patrick Chemla
Ce titre, emprunté à Eluard (Derniers poèmes d’amour), me trotte dans la tête depuis longtemps, à un moment où je me préoccupais déjà de tenir sur la durée… Patrick Chemla Psychiatre, psychanalyste …
N°94 - juillet 2021

Commune folie, comme une poésie

par Eric Bogaert
Ballade de santé qui, passant par Antonin Artaud, les constellations, Pierre O. et ma vieille mère, nous mènera à une vision hallucinatoire, utopique, ou prémonitoire, d’une révolution de l’appareil à …
N°94 - juillet 2021

Soignantes sans voix à l’hôpital public

par Solene Forget
Le devoir de réserve impose le silence aux soignantes de l’hôpital public. Dans l’intimité d’une soirée volée, quatre d’entre elles livrent la peur, l’impuissance et le mépris qu’elles vivent au …