Une analyse survoltée

par Willy Gianinazzi, Pratiques N°72, janvier 2016

André Gorz participe au séminaire sur la médecine qu’Ivan Illich organise à Cuernavaca (Mexique) à l’été 1974. Fort de son séjour, Gorz dresse un réquisitoire sur les inconséquences et les méfaits de la médecine qui va faire grand bruit. Une analyse survoltée qui n’a pas pris une ride.

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°72 Quarante ans d’utopies... l’anniversaire

Lire aussi

N°72 - janvier 2016

Écrire pour partager

par Martin Winckler
Entretien avec Martin Winckler Propos recueillis par Anne Perraut Soliveres et Sylvie Cognard Pratiques : Comment en es-tu arrivé à écrire sur la médecine ? Martin Winckler : J’ai commencé à écrire …
N°72 - janvier 2016

De quoi Hippocrate est-il le nom ?

par Céline Lefève
Ce film entrelace des questions relatives au « devenir médecin » et à la réalité de l’hôpital français aujourd’hui.
N°72 - janvier 2016

Soyez mon obligé

par Claire Gekiere
Le Syndicat de la Psychiatrie, puis l’Union Syndicale de la Psychiatrie, a toujours milité contre les lois d’exception en psychiatrie, et pour une psychiatrie désaliéniste et communautaire, ne …
N°72 - janvier 2016

Accueillir des étrangers malades

par Georges Yoram Federmann
Neutralité dans le soin vous avez dit ? Peut-on rester politiquement neutre en soignant les plus pauvres et les sans-papiers ? Et cette posture n’est-elle pas au contraire hyperpolitisée, en ce sens …