Techniques de soins non académiques

par Jean-Pierre Laguens, Pratiques N°78, juillet 2017

Jean-Pierre Laguens Médecin généraliste Partir du questionnement sur les motivations des généralistes qui s’orientent vers ce type de pratique débouche sur une série de problématiques sous des angles pas forcément prévus au départ. Réflexions préalables 1. Il n’y a pas, en réalité, de médecines parallèles, ou douces ou ce qu’on veut. « Il y a LA médecine, qui est un artisanat mais celle-ci peut utiliser PLUSIEURS techniques de diagnostic et/ou de soins. » 2. Qu’est-ce qui fait qu’on a tendance à séparer «  (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°78 Essence et sens du soin

Lire aussi

N°78 - juillet 2017

La loi du silence

par Isabelle Busson
Isabelle Busson Un témoignage qui pose les questions éthiques de l’accompagnement d’un proche en état végétatif chronique appelé aussi état pauci relationnel, suite à une réanimation. Ma sœur Gina …
N°78 - juillet 2017

Un choix de chirurgien

par Anne Bouix
Anne Bouix Chirurgien chef du service de chirurgie de l’Institution nationale des Invalides Faire le choix d’être chirurgienne des escarres, c’est exercer faire une chirurgie peu reconnue, …
N°78 - juillet 2017

Les soins en prison

par Marion Thierry-Mieg
Marion Thierry-Mieg Médecin généraliste addictologue La prison est le lieu où l’intrication de la justice et de la santé est la plus prégnante. Dans le domaine des soins en milieu carcéral, la loi du …
N°78 - juillet 2017

L’efficience ? Fi du sens (humain)

par Olivier Boitard
Olivier Boitard Psychiatre des hôpitaux L’histoire racontée par notre maître Jean Garrabe se passe aux États-Unis d’Amérique. Un jeune psychiatre exerçant dans une grande clinique spécialisée est …