Sous le masque

par Arben Elezi, Pratiques N°93, mai 2021

Arben Elezi Médecin urgentiste, service d’urgences adultes et spécialisées, Hôpital Saint-Louis, Paris. La pandémie nous tend l’image, sinistre, d’une médecine qui abolit le regard. Et rappelle combien la clinique est chère, nécessaire. Mais il ne s’agit plus de revenir au « monde d’avant ». Il est temps de dépoussiérer l’examen clinique à l’aide de nouveaux outils, tel l’échostéthoscope. L’examen clinique est une part importante, si ce n’est essentielle de la clinique. Il est, comme on le sait, cet (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°93 Peut-on soigner sans toucher ni être touché...

Lire aussi

N°93 - avril 2021

DOSSIER

La médecine moderne a développé des outils permettant de distinguer les organes et d’en mesurer le fonctionnement. La tendance objectiviste qui accompagne ces progrès technologiques a pour corollaire …
N°93 - avril 2021

Mains de médecin

par Margot Ferry
Margot Ferry Médecin généraliste Chronique de l’apprentissage du toucher. Des mains qui palpent, explorent le corps et son intimité, qui témoignent de l’empathie du médecin pour le patient. Un usage …
N°93 - avril 2021

Léo, l’équipe et moi

par Manon Baverel
Manon Baverel Infirmière dans un service de psychiatrie Normes, coutumes et protocoles aboutissent à la mise en place d’une distance rendant la rencontre impossible. En osant se mettre en jeu, on …
N°93 - avril 2021

Confinement et pratique de la diététique

par Maxime Banville
Maxime Banville Diététiste-nutritionniste À l’heure où les services de santé doivent être offerts à distance, la téléconsultation en diététique est devenue pratique commune. Toutefois, cette dernière …