Médiation en santé mentale

par Valérie Brilleman, Pratiques N°93, mai 2021

Valérie Brilleman Médiatrice de santé/pair Je suis devenue médiatrice de santé/pair (MSP) en 2012 parce que je vis avec un trouble psychique récurrent. Mon rôle est de soutenir le rétablissement et le pouvoir d’agir de personnes souffrant de troubles psychiques au sein d’une équipe pluridisciplinaire, dans un établissement de santé mentale… J’accueille mes pairs dans leur globalité en tant que personnes avec des aspirations, des valeurs et des sentiments. Durant mon parcours, professionnel comme (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°93 Peut-on soigner sans toucher ni être touché...

Lire aussi

N°93 - avril 2021

Sauvons la psychiatrie

par Pierre Delion
Pierre Delion Pédopsychiatre en retraite Maintenant tout le monde le sait, la psychiatrie est en perdition, et il n’est pas un jour sans annonces catastrophiques la concernant. Les Français ont …
N°93 - avril 2021

Des gestes barrière comme il en pleut

par Sandrine Deloche
Sandrine Deloche Médecin pédopsychiatre Il n’existe plus beaucoup d’endroits jolis pour accueillir la parole des enfants. À quoi ça tient et qui ça touche ? Des endroits poétiques discrets, à taille …
N°93 - avril 2021

Léo, l’équipe et moi

par Manon Baverel
Manon Baverel Infirmière dans un service de psychiatrie Normes, coutumes et protocoles aboutissent à la mise en place d’une distance rendant la rencontre impossible. En osant se mettre en jeu, on …
N°93 - avril 2021

Le « touché ! » du psy

par Benoit Marsault
Benoît Marsault Psychiatre Le contact n’est pas qu’une affaire de toucher. Qu’est-ce donc que ce « contact » – terme pour le moment encore discrètement en usage dans le vocabulaire de la psychiatrie – …