Soigner c’est d’abord accueillir

par Delphine Glachant, Pratiques N°89, mai 2020

Delphine Glachant, Psychiatre. Dire par où est apparu ce sentiment d’être arrivée au bout de ce qu’il est humainement possible de supporter du non-sens. C’est ainsi que peut se formuler ce qui m’a amenée à m’engager dans le mouvement pour un Printemps de la psychiatrie et que je vais tâcher d’exposer ici. Si je ne doute pas que la motivation de chacun à s’engager dans des mouvements militants tient à une dynamique propre qui va se loger aux confins de sa vie psychique, pour moi comme pour d’autres, (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°89 Manifestons-nous

Lire aussi

N°89 - avril 2020

Lu : Il faut s’adapter. Sur un nouvel impératif politique*

par Philippe Oglobeff, Barbara Stiegler
Présenté par Philippe Oblobeff « Profession philosophe », c’est dans le cadre de cette émission de France Culture que je découvre l’auteure, professeure de philosophie politique, responsable d’un Master …
N°89 - avril 2020

Dire non ! Tous ensemble

par Sandrine Deloche
Sandrine Deloche, Médecin pédopsychiatre. Collectif 39 Enfance et Pour le printemps de la psychiatrie. À nos résistances criardes Au-delà des mots, vent debout Nous suivrons ces temps impatients de …
N°89 - avril 2020

Se faire entendre à la fin ?

par Lionel Leroi-Cagniart
Lionel Leroi-Cagniart, Psychologue clinicien du travail, Membre du réseau national de consultations Souffrance et travail et intervenant en prévention des risques professionnels (IPRP). Pour …
N°89 - avril 2020

Le nouvel esprit de la psychiatrie

par Perrine Hélias
Perrine Hélias, Psychiatre et responsable de l’Etablissement de santé mentale de la Mutuelle générale de l’éducation nationale (ESM MGEN) de Toulouse. Texte ayant servi pour l’intervention au …