Le patient souffre comme il le dit

par Georges Yoram Federmann, Pratiques N°81, mai 2018

Georges Federmann Psychiatre Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours fait confiance à mes patients, d’autant plus que j’avais saisi chez certains de mes maîtres-enseignants une défiance vis-à-vis d’eux. L’expert de sa maladie, c’est bien lui, le patient. « Leur témoignage n’est pas assez crédible… Leurs plaintes intarissables et même gênantes s’opposent à la neutralité affective devant présider à l’établissement d’un bon diagnostic ». Défiance des maîtres vis-à-vis des élèves aussi, souvent (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°81 Souffrir ?

Lire aussi

N°81 - avril 2018

Entretien avec Benjamin Becker

par Françoise Acker, Benjamin Becker, Marie Kayser
Benjamin Becker Cadre infirmier Vous travaillez depuis quelques mois dans un nouvel établissement, pourquoi avez-vous quitté le CHU de Grenoble ? J’ai travaillé comme infirmier aux urgences du CHU …
N°81 - avril 2018

Mots pour maux

par Eric Gagnon
Éric Gagnon Sociologue, CIUSSS de la Capitale-Nationale et Université Laval L’expression de la souffrance soulève de multiples interrogations que l’on s’efforce ici de clarifier. La souffrance est …
N°81 - avril 2018

Conversation avec la douleur…

par Sophie Chenay
Sophie Chenay Psychologue Qui es-tu chère douleur, toi qui t’es logée dans ma chair et dans ma vie depuis 15 mois ? La douleur est l’aiguillon de la pensée : l’excès des souffrances se repliant sur …
N°81 - avril 2018

La chenille et le papillon

par Catherine Molina d’Aranda
Catherine Molina d’Aranda Psychiatre en équipe de soins palliatifs Existe-t-il une souffrance spécifique aux soins palliatifs ? Qui souffre en soins palliatifs : les patients ? Les professionnels ? …