Le patient souffre comme il le dit

par Georges Yoram Federmann, Pratiques N°81, mai 2018

Georges Federmann Psychiatre Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours fait confiance à mes patients, d’autant plus que j’avais saisi chez certains de mes maîtres-enseignants une défiance vis-à-vis d’eux. L’expert de sa maladie, c’est bien lui, le patient. « Leur témoignage n’est pas assez crédible… Leurs plaintes intarissables et même gênantes s’opposent à la neutralité affective devant présider à l’établissement d’un bon diagnostic ». Défiance des maîtres vis-à-vis des élèves aussi, souvent (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°81 Souffrir ?

Lire aussi

N°81 - avril 2018

Entretien avec Benjamin Becker

par Françoise Acker, Benjamin Becker, Marie Kayser
Benjamin Becker Cadre infirmier Vous travaillez depuis quelques mois dans un nouvel établissement, pourquoi avez-vous quitté le CHU de Grenoble ? J’ai travaillé comme infirmier aux urgences du CHU …
N°81 - avril 2018

La symbolisation en souffrance

par Pascale Berroir, François Dulac, Helga Verspeek
Pascale Berroir Infirmière Helga Verspeek Éducatrice spécialisée François Dulac Psychiatre du service public Les blessures physiques ou morales nous font mal, que faire de cette douleur pour vivre ? …
N°81 - avril 2018

Conversation avec la douleur…

par Sophie Chenay
Sophie Chenay Psychologue Qui es-tu chère douleur, toi qui t’es logée dans ma chair et dans ma vie depuis 15 mois ? La douleur est l’aiguillon de la pensée : l’excès des souffrances se repliant sur …
N°81 - avril 2018

# MédecinD’HommesViolents

par Nelly N Guyen
Nelly N Guyen Médecin généraliste S’il est évidemment prioritaire de s’occuper des victimes de violences, la prise en compte de l’agresseur est également nécessaire, l’homme violent est aussi un sujet …