Le handicap malmené

par Philippe Bonneau, Pratiques N°99, décembre 2022

Un nouveau paradigme « autonomie, inclusivité, désinstitutionnalisation » fragilise durement l’accueil des personnes handicapées en établissements. Un dispositif financier accompagne cette politique ; il conduit à une marchandisation et une dégradation des soins à la personne.

Philippe Bonneau, Frère et tuteur d’une personne en situation de handicap, résidant en Foyer d’accueil médicalisé Initié fin 2015, un plan d’action ministériel « ambition-transformation 2019-2022 » vise à promouvoir une nouvelle offre, radicalement différente pour le secteur médico-social. Le dispositif va commencer à être expérimenté dès cette année. Il concerne en particulier les établissements et services médico-sociaux (ESMS) accueillant des personnes en situation de handicap. Il est mené par l’État au nom (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°99 Le soin déserté

Lire aussi

N°22 - octobre 2022

Accompagnement global, le soin retrouvé

par Isabelle Koenig
Après plus de 33 ans d’exercice en maternité de niveau 3, ma décision de pratiquer en libéral s’est progressivement imposée, comme par la suite celle d’accompagner des accouchements à domicile. …
N°99 - octobre 2022

L’ubérisation des soins, un avenir ?

par Rémy Larran, Katia Nadaud-Moreau, Virginie Soulié, Pauline Villemont
Face à des conditions de travail violentes pour les soignants, le personnel se libère des contraintes en travaillant à la mission, ce qui aggrave encore le sort des personnels restants et dégrade le …
N°99 - octobre 2022

Ça tient de peur

par Bernard Roy
Balade de santé en nordicité québécoise. Bernard Roy, Professeur titulaire, FSI, Université Laval, Québec Après avoir parcouru les 150 km de route séparant Natashquan de Havre-Saint-Pierre (HSP), …
N°99 - octobre 2022

Ranimez l’amour dans les soins !

par Sami Aslam Shafahi
Par mon témoignage, je voudrais modestement diffuser du courage pour affronter les conditions d’exercice de la médecine et du soin, et surtout beaucoup d’amour de l’autre et de la vie. Sami Aslam …