L’éprouvé du corps, corps éprouvé ?

par Cécile Masson-Bellanger, Pratiques N°75, octobre 2016

Cécile Masson Bellanger Médecin généraliste Cette histoire est celle d’une enfant rencontrée en consultation par un médecin généraliste de l’aide sociale à l’enfance. Amélie est accueillie au foyer en accueil provisoire pour deux semaines. Sa mère, avec qui elle vit seule, doit être hospitalisée. Celle-ci ne fait confiance ni au père de l’enfant, dont elle est séparée depuis plusieurs années, ni à sa famille, pour s’en occuper. Elle confie Amélie à l’Inspecteur de l’enfance. Amélie n’a que sept ans. (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°75 Les huis clos de la violence

Lire aussi

N°75 - octobre 2016

Édito

par Didier Ménard
Didier Ménard Médecin généraliste Tiens, revoilà les élections à la présidence de la République, dans la réalité actuelle faite de guerres, de souffrance, de peurs, de racisme… Un monde irréel va …
N°75 - octobre 2016

Une autorisation d’hostilité

par Christiane Vollaire
Christiane Vollaire Philosophe La violence des lieux d’enfermement est le produit d’une autorisation d’hostilité institutionnelle et politique masquée derrière le double langage républicain. En mars …
N°75 - octobre 2016

Briser le silence

par Sylvie Cognard
Sylvie Cognard Médecin généraliste enseignant L’ampleur du phénomène de la violence conjugale, reconnu comme problème de santé publique de par la mortalité et la morbidité qu’il entraîne, amène à se …
N°75 - octobre 2016

Violences de la psychiatrie

par Claire Gekiere, Bruno Gravier
Claire Gekiere et Bruno Gravier Psychiatres La violence physique, la contrainte par corps, reste une réalité très consistante, quotidienne de la psychiatrie. Mais cette violence, la plus …