L’administration de la mauvaise mort

par Catherine Hass, Pratiques N°92, février 2021

Catherine Hass Anthropologue Nommer guerre la lutte contre la Covid la plaça sous le signe du sécuritaire et lui donna les traits d’une guerre contre la mort. Les Ehpad, établissements médico-sociaux hors champ du spectre médical trop souvent traités en exception du droit de la santé, en payèrent le prix fort en termes de décès. La pandémie actuelle fut l’occasion d’un surgissement inédit de La mort dans l’espace public. Spectre d’une mort de masse comme un anachronisme tant l’on croyait les facteurs (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°92 Vieillir vivant

Lire aussi

N°92 - janvier 2021

L’ours du n° 92

Pratiques, les cahiers de la médecine utopique est édité par Les éditions des cahiers de la médecine utopique, dont le président est Patrick Dubreil. La revue Pratiques est éditée depuis 1975. La …
N°92 - janvier 2021

Hélène n’aimait pas le chocolat

par Serge Sadois
Serge Sadois Retraité actif Ainsi va la vie… Après un chagrin amoureux, Achille est bêtement parti à la guerre. Il est très vite revenu d’Indochine avec des éclats de grenade dans le ventre. À la …
N°92 - janvier 2021

Maintenus à l’écart sans concertation

par Julien Vernaudon
Julien Vernaudon Médecin gériatre Parlant en leur nom, dans l’optique officielle d’assurer leur bien-être et leur survie, le pouvoir contraint les personnes âgées, en Ehpad tout particulièrement, à …
N°92 - janvier 2021

Le banquet des matous

par Didier Morisot
Didier Morisot Infirmier psychiatrique www.infirmiers.com Un groupe de matous installé au sommet De cette pyramide où chacun veut grimper Passait le temps, avec ardeur, À se renvoyer l’ascenseur. …