Fracture numérique et fracture sociale

par Stefania Marsella, Pratiques N°93, mai 2021

Stefania Marsella Chargée de projets en soutien à la fonction psychosociale à la Fédération des maisons médicales belges et assistante sociale en maison médicale à Bruxelles L’absence d’interlocuteur, remplacé par une plateforme numérique, plonge l’usager dans une profonde solitude et détresse, et le prive d’un contact chaleureux et d’un échange réel. La crise sanitaire liée à la Covid a accéléré ce phénomène, qui s’est étendu à d’autres domaines jusqu’alors épargnés. Les assistants sociaux des maisons (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°93 Peut-on soigner sans toucher ni être touché...

Lire aussi

N°93 - avril 2021

Télémédecine et médecine du travail

par Alain Carré
Alain Carré Médecin du travail, secrétaire général du SMTIEG-CGT Dans les services de santé au travail, avant même l’épidémie, se sont mises en place des cabines de « télémédecine ». Cette contribution …
N°93 - avril 2021

Souvenir de soins touchants

par Bernard Roy
Bernard Roy Professeur titulaire, Faculté des sciences infirmières, Université de Laval Dans un restaurant du village de Natashquan, en Moyenne-Côte-Nord au Québec, deux solitudes se croisent. …
N°93 - avril 2021

Tact et contact

par Annick Bernabéo
Annick Bernabéo Cadre de santé dans le foyer René Capitant Autour d’un jeune homme psychotique, touché coulé par l’abandon, menacé de mélancolie, une chorégraphie soignante et institutionnelle, « un …
N°93 - avril 2021

Le toucher du kiné

par Quentin Cabeke
Quentin Cabeke Étudiant en kinésithérapie Comment un étudiant en fin d’étude de kinésithérapie à Bruxelles envisage, depuis ses cours et ses stages, la place du toucher, et du pas toucher, dans la …