La relation en touche ?

par Florian Besseau, Pratiques N°93, mai 2021

Florian Besseau Médecin généraliste Alors que le rapport bénéfice/risque de la télémédecine est discutable, la qualité de la relation de soin est primordiale. En présence ou à distance, c’est le cœur du soin, bien plus qu’un outil, c’est par la relation que le soin vit. À toi que l’on appelle « patient » : j’aime que l’on se « touche », que l’un à l’autre on soit présent, que l’on ressente, ça, c’est urgent ! Librement, authentiquement, sans faire semblant. Reconnus dans nos humanités, accueillis dans notre (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°93 Peut-on soigner sans toucher ni être touché...

Lire aussi

N°93 - avril 2021

Sauvons la psychiatrie

par Pierre Delion
Pierre Delion Pédopsychiatre en retraite Maintenant tout le monde le sait, la psychiatrie est en perdition, et il n’est pas un jour sans annonces catastrophiques la concernant. Les Français ont …
N°93 - avril 2021

Le toucher mental est-il téléportable ?

par Eric Bogaert
Éric Bogaert Psychiatre de secteur retraité Si le psychiatre soigne le patient sans le toucher, pour qu’il y ait soin psychique, tous deux doivent être touchés, et pas sans y toucher. Soigner …
N°93 - avril 2021

Adolescents dans la violence extrême

par Anne Costantini
Anne Costantin Psychiatre et psychanalyste, Lyon et Valence Réflexion à propos d’un lieu expérimental d’accueil et de soin d’adolescents toujours exclus du fait de leurs comportements extrêmes. …
N°93 - avril 2021

Confinement et pratique de la diététique

par Maxime Banville
Maxime Banville Diététiste-nutritionniste À l’heure où les services de santé doivent être offerts à distance, la téléconsultation en diététique est devenue pratique commune. Toutefois, cette dernière …