Fous que vous soyez

Éloi Valat
Graphiste

        1. Mots des Cévennes

Il y a celui de la famille, l’oncle P., « lou maou cerclat »* ; plus haut dans la rue, habite Baba, « lou babaire »**. Baba qui déambule son corps défait par les rues du village, et l’oncle P., vieillard immobile, la peau cireuse, tiquetée d’aréoles brunes, arrangée, d’une huile siccative, par l’art d’un embaumeur.

Ils sont « baous »***

* le mal cerclé : le charron a mal cintré la roue qui perd ses jantes.
** celui qui bave.
*** fous.

Dans ces montagnes, d’un Édit de Nantes à sa révocation, l’histoire a donné un autre fou, ayant perdu la tête en voulant la sauver, le « néci », N.C., Nouveau Converti, apostat abjurateur de sa foi par la force, dépossédé de sa liberté de conscience, un insincère chez les Fous de Dieu.


par Eloi Valat, Pratiques N°84, février 2019

Documents joints

Lire aussi

N°84 - janvier 2019

L’ours du numéro 84

Pratiques, les cahiers de la médecine utopique est édité par Les éditions des cahiers de la médecine utopique, dont la présidente est Sylvie Cognard. La revue Pratiques est éditée depuis 1975. La …
N°84 - janvier 2019

Le bruissement de l’humain

par Patrick Faugeras
Promenade dans les décombres de l’asile… Patrick Faugeras Psychanalyste, traducteur, directeur de collections. Derniers ouvrages parus : avec Jean Oury, Préalables à toute clinique des psychoses, …
N°84 - janvier 2019

Soigner en son âme et conscience ?

par Eric Bogaert
Éric Bogaert Psychiatre de secteur retraité « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme », écrivait François Rabelais, médecin de la faculté de médecine de Montpellier, dans Pantagruel, publié en …
N°84 - janvier 2019

Préfet et hospitalisation contrainte

par Olivier Boitard
Laurent Touvet Préfet du Haut-Rhin Comment le préfet d’un département prend la décision d’une hospitalisation sous contrainte et assure le suivi de son évolution. Depuis 1838, lorsqu’une personne …