Floués par le temps perdu…

par Patrick Dubreil, Pratiques N°91, novembre 2020

Patrick Dubreil Médecin généraliste Marc est décédé le 19 août 2020, Jean le 29 août. Peu importe leur âge, ils sont morts rapidement d’un cancer, Jean faute d’avoir bénéficié d’un diagnostic précoce, Marc faute d’avoir été rapidement traité une fois le diagnostic posé. Le cynisme du pouvoir politique n’est pas étranger à ces destins brutaux. « Quel est le premier objet de la société ? C’est de maintenir les droits imprescriptibles de l’homme. Quel est le premier de ces droits ? (...)

La Revue Pratiques réserve cet article à ses abonnés.

Pour lire la suite, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°91 Covid-19 : autopsie d’une crise (2e partie)

Lire aussi

N°91 - octobre 2020

L’ours du numéro 91

Pratiques, les cahiers de la médecine utopique est édité par Les éditions des cahiers de la médecine utopique, dont le président est Patrick Dubreil. La revue Pratiques est éditée depuis 1975. La …
N°91 - octobre 2020

Par la fenêtre ouverte, le monde s’est éveillé...

par Pascal Piezanowski
Pascal Piezanowski Infirmier de secteur psychiatrique Le monde s’est éveillé dans un silence opaque Nos gestes fraternels deviennent démoniaques Un baiser sur ta bouche : une flèche assassine ! …
N°91 - octobre 2020

Soins psychiatriques sous confinement

par Camille Faivre
Camille Faivre Infirmière dans un service de psychiatrie L’incidence du coronavirus a été forte dans les milieux professionnels, bafouant certains droits du Code du travail, redéfinissant les …
N°91 - octobre 2020

Recherche en bio génétique par le dessin

par Catherine Vallon
Catherine Vallon Centre hospitalier Les Murets (94) Vous trouverez la version longue et illustrée de l’article en document joint. Jour après jour dans le confinement généralisé, je dessine …