Floués par le temps perdu…

par Patrick Dubreil, Pratiques N°91, novembre 2020

Patrick Dubreil, médecin généraliste Marc est décédé le 19 août 2020, Jean le 29 août. Peu importe leur âge, ils sont morts rapidement d’un cancer, Jean faute d’avoir bénéficié d’un diagnostic précoce, Marc faute d’avoir été rapidement traité une fois le diagnostic posé. Le cynisme du pouvoir politique n’est pas étranger à ces destins brutaux. « Quel est le premier objet de la société ? C’est de maintenir les droits imprescriptibles de l’homme. Quel est le premier de ces droits ? Celui d’exister. » Maximilien (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°91 Covid-19 : autopsie d’une crise (2e partie)

Lire aussi

N°91 - octobre 2020

Pratiques des méthodes somatiques en période de confinement : corps pliés, corps dépliés

par Nathalie Touaty
Nathalie Touaty est praticienne-enseignante certifiée Feldenkrais™ depuis 2004. Master Danse Université Paris 8, D.U « Techniques du corps et monde du soin » Université Paris 8. Elle travaille à …
N°91 - octobre 2020

Supprimer Médecins du monde ?

par Georges Yoram Federmann
Georges Yoram Federmann, psychiatre, président du Cercle Menachem Taffel. Médecins du monde fait partie de notre paysage médico-social et caritatif comme une évidence. Et si l’épidémie de la …
N°91 - octobre 2020

Du « populisme » en médecine

par Frédéric Pierru
Frédéric Pierru, sociologue de la santé « L’affaire Raoult » a rythmé l’actualité pendant le confinement. Elle a profondément clivé la société française dans le contexte d’angoisse pandémique. L’univers …
N°91 - octobre 2020

Médecine libérale et crise Covid : la faille

par Eva Sluis
Eva Sluis, médecin généraliste Comment l’épidémie de la Covid-19 met en évidence la contradiction entre médecine libérale marchande et santé publique. Pandémie de la Covid-19 : médecine générale …