Big Data en santé et vie privée

par Alexandra Doré, Pratiques N°79, novembre 2017

Alexandra Doré Juriste, service de la santé à la CNIL L’essor actuel que connaît le Big Data en santé est l’occasion de rappeler le statut particulier applicable aux données de santé ainsi que l’encadrement juridique de l’exploitation des données de santé par la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL). Le déploiement du Big Data ouvre des perspectives d’innovations intéressantes dans le domaine de la santé, notamment en matière de médecine prédictive, participative et de (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°79 Santé connectée

Lire aussi

N°79 - octobre 2017

Visioconférence en prison

par Jean-Luc Landas
Jean-Luc Landas Praticien hospitalier retraité Analyse de la pratique d’une consultation d’anesthésie par visioconférence pour des personnes détenues. L’administration pénitentiaire cherche à réduire …
N°79 - octobre 2017

Santé connecté : à qui ? à quoi ?

par Dominique Dupagne
Dominique Dupagne Médecin généraliste La santé connectée est sur toutes les lèvres. Elle prétend incarner la modernité du soin et de la relation soignant/soigné. En pratique, nous la pratiquons sans le …
N°79 - octobre 2017

Patients, médecins et santé connectée

par Sylvie Fainzang
Sylvie Fainzang Anthropologue, directrice de recherche à l’INSERM (Cermes3) – Fainzang S., La relation médecins-malades : information et mensonge, Paris, PUF, 2006. – Fainzang S., L’automédication …
N°79 - octobre 2017

Face au Big Data

par Marie Kayser
Marie Kayser Médecin généraliste L’encadrement juridique de la collecte et de l’utilisation de nos données de santé est insuffisant pour éviter leur exploitation à des visées commerciales et de …