Avez-vous dit : « autonomie » ?

par Eric Gagnon, Pratiques N°68, février 2015

La notion d’autonomie est polysémique et problématique. De façon paradoxale, elle semble ne pouvoir s’exercer qu’en s’inscrivant dans un cadre relativement contraint.

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°68 « Autonomie » et santé

Lire aussi

N°69 - février 2015

Partager la blouse blanche

par Martine Lalande
Martine Lalande, médecin généraliste L’hypertension artérielle n’est ni un symptôme ni une maladie, c’est un facteur de risque. Qui fait risquer l’accident vasculaire qui laisse paralysé. D’où l’intérêt …
N°68 - février 2015

Shiatsu et autonomie

par Marie-Jo Goubil, Emmanuel Pichon
Laissez-nous vous conter l’histoire de la maison de santé de Verneau-Hauts de Saint Aubin et de la mise en place d’une technique de soins complémentaire visant à autonomiser le patient : le …
N°68 - février 2015

Autonomie et automédication

par Sylvie Fainzang
Quel est le traitement social de l’autonomie dans le champ de l’automédication ? L’autonomie du patient est-elle véritablement reconnue ?
N°68 - février 2015

Le paradoxe de l’autonomie à l’école

par Philippe Bernier
Á l’école, l’autonomie peut émerger entre la commande institutionnelle et la réalité des pratiques.