Avec ou sans sucre ?

Pratiques N°103, janvier 2024

Histoire de la fermeture d’un centre de soins infirmiers en 2022. Un fait banal ! Mais nous étions quelques-unes à vouloir tenter d’y résister en incluant les patients dans la réflexion pratique, et à poser la question de l‘échelle à laquelle nous envisageons notre santé.

Une infirmière Nous nous retrouvons un matin entre deux tournées, à prendre le café dans un petit local de médiation en santé communautaire [1], avec une collègue infirmière à domicile, deux de nos patients, un médiateur en santé et une ou deux habitantes du quartier qui passent par là. Nous prenons ce temps-là sur le temps de travail, sur le temps des soins pour les habitants venus tant bien que mal en ayant traversé le quartier avec les douleurs qui façonnent leurs corps. On est au (...)

La Revue Pratiques réserve cet article à ses abonnés.

Pour lire la suite, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°103 Quelle santé pour tous ?

Lire aussi

N°103 - octobre 2023

La santé et l’État au XXe siècle

par Patrick Zylberman
Cet article donne une vue d’ensemble des relations entre l’État et la santé, l’élaboration d’une santé publique dont l’objet évolue en fonction des époques, des états de guerre, des partis au …
N°103 - octobre 2023

Alice Desbiolles, Réparer la santé, éditions Rue de l’échiquier, 2023

par Alice Desbiolles, Anne Pagès
« Depuis le surgissement du coronavirus dans nos vies, un récit s’est progressivement – quoique brutalement – immiscé dans notre société, selon lequel la ‘’santé’’ ne se promeut pas mais s’impose, …
N°103 - octobre 2023

Une différence qui fait la différence…

par Claire Gekiere
Réfléchir à l’articulation entre santé individuelle et santé collective implique déjà d’accepter l’idée d’une différence de nature entre les deux, d’accepter que le tout est différent de la somme …
N°103 - octobre 2023

Aux urgences, Dédé et la santé publique

par Éric Bogaert
Un « projet » de santé publique doit être habité par l’homme, comme représentant de l’humanité, de tous les hommes, et non organiser une entreprise de production de santé. Passage aux urgences …