Autonomisation ou marchandisation

par Yveline Frilay, Pratiques N°68, février 2015

Yveline Frilay Médecin généraliste Jusqu’à soixante ans, lorsque vous ne pouvez pas vous débrouiller seul dans les actes de la vie quotidienne, vous êtes « handicapé ». Après soixante ans, vous êtes « en perte d’autonomie ». Dans le premier cas, vous relevez (sous conditions de revenu) d’une Allocation Adulte Handicapée, dans le second d’une Allocation Personnalisée d’Autonomie — APA — (variable selon le revenu). Les handicapés n’intéressent guère nos gouvernements — l’application de (...)

La Revue Pratiques réserve cet article à ses abonnés.

Pour lire la suite, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°68 « Autonomie » et santé

Lire aussi

N°69 - février 2015

Partager la blouse blanche

par Martine Lalande
Martine Lalande, médecin généraliste L’hypertension artérielle n’est ni un symptôme ni une maladie, c’est un facteur de risque. Qui fait risquer l’accident vasculaire qui laisse paralysé. D’où …
N°68 - février 2015

Savoir = autonomie

par Catherine Kapusta-Palmer
Depuis ses débuts, la lutte contre le sida a été marquée par la mobilisation des malades. Changement historique puisque le corps médical a dû renégocier sa place dans la relation avec le patient. …
N°68 - février 2015

Un chemin vers soi…

par Nicole Sicard
Quel rôle peut avoir le médecin dans l’autonomie et l’autonomisation de la personne qui le consulte ? Comment trouver une attitude juste d’accompagnement entre faire à la place et laisser faire ? …
N°68 - février 2015

Le Club et l’institution de l’autonomie

par Catherine De Luca Bernier
La participation active de tous au Club dans la clinique de La Borde : une possibilité d’émancipation et d’autonomie pour chacun. Catherine de Luca Bernier, travaille depuis plus de dix ans à la …