A l’épreuve de la pandémie

par Patrick Chemla, Pratiques N°90, juillet 2020

Patrick Chemla, Psychiatre et psychanalyste. Le week-end précédant le discours de Macron, nous apprenons la décision du directeur de fermer toutes les structures ambulatoires, ce qui me sidère totalement. Ainsi, en un instant, il serait possible de supprimer quarante ans de construction institutionnelle avec les patients ! Le Centre Antonin Artaud à Reims est issu d’un projet surgi dans les années quatre-vingt dans le sillage de la mouvance antipsychiatrique, et en particulier de l’utopie (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°90 Covid-19 : autopsie d’une crise (1e partie)

Lire aussi

N°90 - juillet 2020

Écho du fond de l’entonnoir

par L.A. Woman
L.A Woman (LAW), Infirmière. Quelque part en France, la pandémie survient dans une unité de soins déjà en crise, d’un hôpital psychiatrique en crise depuis des lustres. Dans notre pavillon, la …
N°90 - juillet 2020

Va-t-on encore se dire bonjour ?

par Thomas Rime
Thomas Rime (Tolten), Psychologue clinicien à l’IME La Pinède (Jacou 34). Le confinement a tout chamboulé : notre vie comme nos métiers. Cela m’a incité à réfléchir sur la situation du soin en France …
N°90 - juillet 2020

« Au jour le jour, à la nuit la nuit * »

par Benoit Marsault
Benoît Marsault, Psychiatre Heureusement que de journal, il n’y en a pas que de « télévisé »… Lundi 16 mars 2020 Hier s’est tenu le premier tour des élections municipales. Il a fait très beau, « les …
N°90 - juillet 2020

Chronique d’une journée extra ordinaire

par Caroline Lecollaire
Caroline Lecollaire, Ergothérapeute à La Réunion Aujourd’hui, on aurait dû faire, avec certains patients de notre unité fermée, une sortie thérapeutique (comme il y en a quelques dimanches par an), …