Le temps élastique du coronavirus

par Pascal Marichalar, Pratiques N°90, juillet 2020

Pascal Marichalar, Sociologue et historien, CNRS. L’épidémie a modifié notre expérience du temps. Il nous faudra écrire de l’histoire pour comprendre ce qui s’est vraiment passé en France, notamment pendant quelques semaines fatidiques entre la fin février et la mi-mars. Le fléau n’est pas à la mesure de l’homme, on se dit donc que le fléau est irréel, c’est un mauvais rêve qui va passer. Mais il ne passe pas toujours et, de mauvais rêve en mauvais rêve, ce sont les hommes qui passent, et les (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°90 Covid-19 : autopsie d’une crise (1e partie)

Lire aussi

N°90 - juillet 2020

L’ours du numéro 90

Pratiques, les cahiers de la médecine utopique est édité par Les éditions des cahiers de la médecine utopique, dont la présidente est Sylvie Cognard. La revue Pratiques est éditée depuis 1975. La …
N°90 - juillet 2020

Coronavirus : une histoire de frontières

par Nicolas Vonarx
Nicolas Vonarx, Infirmier et anthropologue de la santé, Phd, Professeur titulaire, Directeur du programme de doctorat en sciences infirmières, Faculté de sciences infirmières, Université Laval, …
N°90 - juillet 2020

Télémédecine : le métier à distance

par Lanja Andriantsehenoharinala
Lanja Andriantsehenoharinala, Médecin généraliste. Pendant l’épidémie de coronavirus, notre groupe de pairs de médecins a pas mal échangé. Au cours d’une réunion vidéo, une collègue a demandé : « Vous …
N°90 - juillet 2020

Coronavirus et propagation de la peur

par Virginie Philippe
Virginie Philippe, Médecin généraliste, relecture par Cécile Durant Voici l’expérience d’une médecin généraliste lors de l’épidémie de Covid-19, sur la prise en charge des patients, malgré des moyens …