Une pandémie économique et sociale

par Jean-Paul Bailay, Pratiques N°91, novembre 2020

Jean-Paul Bailay, médecin Cette épidémie est le produit incontestable du néolibéralisme qui a été le grand artisan de son « succès » actuel… Le néolibéralisme avait consciencieusement préparé le terrain avec comme objectif de créer une crise qui mettrait pour de nombreuses années les classes dominées dans l’impossibilité de réagir. Il a trouvé l’arme de destruction massive des sociétés humaines. La fin de la pandémie laissera des centaines de millions de gens sur le carreau, au bord de la route ou dans les (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°91 Covid-19 : autopsie d’une crise (2e partie)

Lire aussi

N°91 - octobre 2020

Repenser la vie et le politique en confinement

par Laurent Carrive
Laurent Carrive, philosophe, chercheur en psychopathologie, psychanalyste La conjoncture sert trop souvent d’alibi pour nous faire céder en tout, à l’urgence, autrement dit à un certain pouvoir. …
N°91 - octobre 2020

Nouvelle antipsychiatrie covidienne

par Mathieu Bellahsen
Mathieu Bellahsen, Psychiatre, Praticien Hospitalier, Chef de Pôle, Asnières (92) Depuis bientôt quinze jours, nous avons dû nous adapter à la situation nouvelle qu’impose le confinement de la …
N°91 - octobre 2020

Du « populisme » en médecine

par Frédéric Pierru
Frédéric Pierru, sociologue de la santé « L’affaire Raoult » a rythmé l’actualité pendant le confinement. Elle a profondément clivé la société française dans le contexte d’angoisse pandémique. L’univers …
N°91 - octobre 2020

Et une fenêtre s’ouvrit ...

par Delphine Glachant
Delphine Glachant, psychiatre au centre hospitalier Les Murets (94) La crise sanitaire est arrivée, presque par surprise. Très vite, en unité d’hospitalisation, à l’hôpital Les Murets, en grande …