Un pognon qui rend dingue

par Louis Deray, Pratiques N°96, février 2022

Quand l’argent gâche la relation de soin, cela compromet grandement la confiance.

Louis Deray, sociologue Le 21 juillet 2021 naissait notre fille. Nous étions évidemment extrêmement heureux. Le petit hic, c’est qu’elle est née trois semaines avant la date prévue. Son poids était relativement bas. Logique, me direz-vous, pour une petite qui voit le jour avant terme. Il fallait donc surveiller son poids pendant quinze jours, afin qu’elle retrouve les grammes qu’elle avait perdus les heures qui ont suivi sa naissance. De même, il fallait contrôler une petite jaunisse. (...)

La Revue Pratiques réserve cet article à ses abonnés.

Pour lire la suite, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°96 « Un pognon de dingue »

Lire aussi

N°96 - janvier 2022

— MAGAZINE —

Le Magazine accueille l’actualité ainsi que les analyses des problèmes récurrents dans toutes les sphères de la santé.
N°96 - janvier 2022

A dingue, dingue et demi

par Frédéric Pierru
Le syntagme du « pognon de dingue » renouvelle la campagne de dénigrement de la Sécurité sociale. L’examen minutieux des chiffres montre que « la baleine » est dépecée par des intérêts qui ont …
N°96 - janvier 2022

Faire céder la dinguerie du pognon

par Sandrine Deloche
Le printemps 2020 mit un grand coup de pied dans la fourmilière. Il n’était plus question de pognon dilapidé pointant du doigt une masse sociale parasite et sans visage. Sandrine Deloche, …
N°96 - janvier 2022

Du pognon pour les dingues ?

par Pierre Delion
Déshabiller le service public pour mieux servir les intérêts du privé ne peut que nous interroger… Pierre Delion, psychiste Si un spécialiste est installé dans le XVIe arrondissement de …