Un mot peut en cacher un autre…

par Alain Abrieu, Pratiques N°77, avril 2017

Alain Abrieu Psychiatre de secteur, Marseille Quand les mots ne veulent plus rien dire, il devient urgent de les revisiter. Ainsi en est-il du secteur de psychiatrie. Bien sûr, il y a une différence entre la chose et sa représentation, sinon c’est la psychose ! Bien sûr, il y a la polysémie des mots source de mal entendus, mais aussi de la poésie ! Mais qu’un même mot serve de référence à des pratiques aussi différentes, voire contraires aux motivations originelles, cela questionne ! Comment (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°77 Tout le contraire !

Lire aussi

N°77 - avril 2017

La bécasse et le dindon

par Didier Morisot
Didier Morisot Infirmier psychiatrique Rien ne sert de courir, il faut savoir cirer ; Savoir cirer les pompes avec art et manière… À quoi bon en effet se bouger le derrière Si c’est, en fin de …
N°77 - avril 2017

Le professionnel « antimathématique »

par Monica Montabone
Monica Montabone Psychologue, Val d’Aoste, Italie Traduction par l’auteure et Alain Chabert Psychiatre, Aix-les-Bains Deux n’est pas le double de un, mais son contraire, le contraire de la …
N°77 - avril 2017

Contraire épistémologique

par Alain Chabert
Quand le scientisme bouscule la psychiatrie…
N°77 - avril 2017

Chosifier l’homme, réifier la relation

par Lionel Leroi-Cagniart
Lionel Leroi Cagniart Psychologue du travail Le patient à l’hôpital peut se sentir tout petit. Il peut aussi lui sembler parfois qu’on trahit sa confiance en la science et dans la relation humaine …