Trop de data nuit gravement à la santé

par Séraphin Collé, Pratiques N°100, mars 2023

Même si pixels et algorithmes donnent chiffres et graphiques précis, notre pratique sera toujours plus sensible. Moi ce que j’aime faire, c’est écouter les gens, toucher leur corps et leur âme pour les aider à se connaître et lutter contre ce qui fait peur ou mal…

Séraphin Collé Médecin généraliste J’ai toujours aimé écouter et comprendre, toucher, manipuler, construire. Je pense que j’ai les aptitudes ou, disons, la vocation du métier, les compétences sociales relationnelles d’une part et j’espère la technique « savante » ou scientifique d’autre part. La médecine générale oscille entre ces deux pôles, en équilibre. Mais il y a également un troisième axe que j’aime, la créativité, l’imaginaire et la possibilité de laisser s’exprimer ma (...)

La Revue Pratiques réserve cet article à ses abonnés.

Pour lire la suite, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°100 Que reste-t-il de l’Art dans la médecine ?

Lire aussi

N°100 - janvier 2023

Pratiques renoue avec sa Journée de printemps et la rencontre de ses lecteurs et auteurs présents et futurs

par pratiques
Nous faisons le pari de nous retrouver le 3 juin 2023 à Paris autour de la question « Que reste-t-il de l’art médical aujourd’hui », que nous étendons bien évidemment à l’art de soigner. Cette …
N°100 - janvier 2023

Edito

par pratiques
La revue Pratiques va bien… Mais elle a un besoin urgent de votre aide pour poursuivre le but qu’elle s’est donné il y a près de cinquante ans : soulever sans relâche les questions que posent les …
N°100 - janvier 2023

L’improvisation comme résistance

par Françoise Acker, Lionel Leroi-Cagniart, Bernard Lubat, Anne Perraut Soliveres
Comment penser la résistance, panser le blessé et recourir à la pensée pour surmonter les effets du présent. Bernard Lubat nous entraîne dans ses déchiffrages. Entretien avec Bernard Lubat, …
N°100 - janvier 2023

Le sang froid du reptile

par Stéphane Magarelli
La question « Que reste-il de l’art dans la médecine ? » présuppose qu’il fut un temps où, sans doute, elle en fut un. Comment alors une discipline, élevée au rang d’art a-t-elle pu perdre une des …