Soutien aux médecins lanceurs d’alerte

par Alain Carré, Pratiques N°76, janvier 2017

Alain Carré Médecin du travail Les médecins qui alertent sur les effets des organisations du travail pathogènes ou attestent du lien santé-travail subissent une répression systématique et coordonnée. Les employeurs et leurs relais institutionnels tentent de les faire taire. Une résistance dans l’intérêt des patients s’organise. De nouvelles organisations du travail pathogènes À partir du milieu des années 1980 se mettent progressivement en place de nouvelles organisations du travail. Leur objectif (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°76 Travail et santé, passer de la plainte à l’offensive

Lire aussi

N°76 - janvier 2017

La prison, modèle de l’hypersurveillance

par Christiane Vollaire
Présenté par Christiane Vollaire Philosophe La prison, modèle de l’hypersurveillance - Sur le livre de Tony Ferri, Emprisonner et surveiller, Bréal, 2016. Emprisonner et surveiller de Tony …
N°76 - janvier 2017

Accompagner plutôt que manager

par Anne Perraut Soliveres
Anne Perraut Soliveres Cadre supérieur infirmier, praticien-chercheure Ces quelques situations montrent que les difficultés passagères ou permanentes des personnes doivent être prises en compte dans …
N°76 - janvier 2017

Travail attaqué, les parades

par Isabelle Lagny
Isabelle Lagny Médecin du travail Il y a matière à décrire aussi bien les attaques contre le travail des salariés que celles contre celui des médecins du travail. Un médecin du travail, actuellement …
N°76 - janvier 2017

Concrètement ?

par Lionel Leroi-Cagniart
Lionel Leroi-Cagniart Psychologue du travail. Peut-on penser le travail sans le faire et bien le faire sans le penser ? Pourquoi l’infirmière qui vient me voir après le groupe d’analyse de …