Renouer avec le plaisir du travail

par Anne Perraut Soliveres, Pratiques N°76, janvier 2017

Anne Perraut Soliveres Cadre supérieur infirmier, praticien-chercheure Les infirmières ont coutume de se plaindre de tout ce qui les opprime, mais ont du mal à voir en quoi leur propre inertie, voire leur assentiment, permet à ce système mortifère de se développer, de perdurer et de les asservir. Le métier d’infirmière [1] comporte des risques importants d’usure de soi en dehors de toute pression extérieure. Il exige beaucoup de la personne, mais rien n’a jamais été envisagé par l’institution (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°76 Travail et santé, passer de la plainte à l’offensive

Lire aussi

N°76 - janvier 2017

La prison, modèle de l’hypersurveillance

par Christiane Vollaire
Présenté par Christiane Vollaire Philosophe La prison, modèle de l’hypersurveillance - Sur le livre de Tony Ferri, Emprisonner et surveiller, Bréal, 2016. Emprisonner et surveiller de Tony …
N°76 - janvier 2017

Reparler du travail : l’expertise CHSCT

par Annabelle Chassagneux, Nicolas Spire
Annabelle Chassagnieux et Nicolas Spire Sociologues du travail, Aptéis (Analyse pluridisciplinaire du Travail, Etudes et Interventions Sociales) L’expertise CHSCT est une prérogative des …
N°76 - janvier 2017

Le travail du courage

par Eric Hamraoui
Éric Hamraoui Maître de conférences en philosophie au CNAM Le contraste entre la fréquence de l’invocation du courage dans la sphère publique et la rareté de sa manifestation effective constitue un …
N°76 - janvier 2017

Travail attaqué, les parades

par Isabelle Lagny
Isabelle Lagny Médecin du travail Il y a matière à décrire aussi bien les attaques contre le travail des salariés que celles contre celui des médecins du travail. Un médecin du travail, actuellement …