Quand le dispositif engendre l’épidémie

par Françoise Acker, Pratiques N°71, novembre 2015

Françoise Acker Sociologue La démesure d’une médecine coloniale cherchant à éradiquer les épidémies en place conduit, en raison des conditions concrètes de traitement des populations, à une importante épidémie iatrogène. Présentation de l’article de Guillaume Lachenal, « Quand la médecine coloniale laisse des traces. L’épidémie iatrogène de virus de l’hépatite C en Afrique centrale », Les tribunes de la santé, n° 33, hiver 2011, p. 59-68. Le projet vaccinaliste vise le contrôle, voire l’éradication de maladies (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°71 Question vaccinations...

Lire aussi

N°71 - octobre 2015

Petit bout

par Evelyne Malaterre
Évelyne Malaterre Malaterre Médecin généraliste. 2 kg 800. 2 mois. Un petit bout paisible dans les bras paternels. Une fois déshabillé apparaît la petite cuisse de Guillaume, prête pour les deux …
N°71 - octobre 2015

En attendant

par Sylvie Cognard
Sylvie Cognard Médecin généraliste L’actualité fait entrevoir de loin en loin l’espérance d’un vaccin contre le sida, mais tel Godot, on attend toujours… Cuba, petit pays entravé par un blocus féroce …
N°71 - octobre 2015

J’ai la rage

par Joëlle Chauvel
Joëlle Chauvel Infirmière « Coup de gueule » d’une infirmière confrontée à des épidémies dramatiques en Afrique. Printemps 2008, je travaille au Nord-Kivu, République démocratique du Congo, territoire …
N°71 - octobre 2015

Et les veaux, on les vaccine aussi ?

par Sylvie Cognard, Elodie Taillandier
Entretien avec Élodie Taillandier Éleveuse Si les contextes et les procédures ne sont bien sûr pas les mêmes en médecine vétérinaire qu’en médecine humaine, on retrouve que les conditions de vie influent …