Péril éminent

par Sandrine Deloche, Pratiques N°99, décembre 2022

Le soin déserté fait fronde devant l’inaction des politiques. Créer c’est résister, l’inverse existe et sauve notre humanité de la servitude.

Sandrine Deloche, Médecin pédopsychiatre Depuis des années, les soignants ont alerté haut et fort du désastre à venir. Ils l’ont dit en manifestant dans les rues, sur les toits, dans la presse et devant le ministère. En faisant la grève de l’accueil, des actes, du codage, de la faim, ils ont dit NON. NON à la dégradation des conditions d’exercice donc de celles du soin et de l’hospitalité. NON à l’entreprise-hôpital contraire à toutes les obligations nécessaires au soin, dont la considération de ceux qui (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°99 Le soin déserté

Lire aussi

N°99 - octobre 2022

Le vent se lève !

par Collectif Hélianthe
L’hôpital s’épuise. Perte de sens, sous effectifs, les raisons invoquées sont nombreuses. Nos collègues partent, les uns après les autres. Mais pour ceux qui restent, comment tenir ? Petit guide …
N°99 - octobre 2022

Tenir quand presque plus rien ne tient

par Aurore Gribos
Ces deux dernières années ont été éprouvantes pour les soignants qui quittent l’hôpital public. Mais ceux qui restent, quel désir farouche les tient ? Sans apporter de réponse, ce témoignage partage un …
N°99 - octobre 2022

Le crash et le présent

par Sylvie Cognard
Notre système de soins se craquelle, il est entré dans une zone rouge. Des frontières sociales, démocratiques, écologiques et économiques ont été franchies. Est-il possible de le faire « tenir » en …
N°99 - octobre 2022

Y a quelqu’un ?

par Valérie Grégoire
Balade au pays de l’enfer et ses pavés de bonnes intentions, à transformer en barricades et autres projectiles. S’y rappelle l’adage de la psychiatrie institutionnelle : soigner nos institutions est …