L’homme qui veut tuer la psychiatrie

par Pascal Boissel, Pratiques N°77, avril 2017

Pascal Boissel Psychiatre Disons-le tout de suite, l’homme qui a ce funeste dessein est Monsieur Daniel Fasquelle, député Les Républicains, et non l’un des moindres puisqu’il est trésorier national de son parti, poste sensible s’il en est. Surtout en cette époque de conflits d’intérêts si fréquents dans les hautes sphères. Le 20 janvier 2011, Daniel Fasquelle déposa un projet de loi qui visait à « interdire la psychanalyse dans la prise en charge de l’autisme ». La psychanalyse ayant été dite non (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°77 Tout le contraire !

Lire aussi

N°77 - avril 2017

L’ours du numéro 77

Pratiques, les cahiers de la médecine utopique est édité par Les éditions des cahiers de la médecine utopique, dont la présidente est Sylvie Cognard. La revue Pratiques est éditée depuis 1975. La …
N°77 - avril 2017

Tout est dans tout… et réciproquement !

par Philippe Gasser
Philippe Gasser Psychiatre d’exercice… mixte ! Tant qu’on a la santé, c’est pas pire que si c’était plus moins bien. Nous connaissons bien, dans les sphères psychiatriques, le processus de dénégation …
N°77 - avril 2017

…et la psychothérapie institutionnelle

par Eric Bogaert
Rebond à l’article « L’homme qui veut tuer la psychiatrie » de Pascal Boissel. Éric Bogaert Psychiatre La psychothérapie institutionnelle est traitée, comme la psychanalyse, de pratique non …
N°77 - avril 2017

Contraire épistémologique

par Alain Chabert
Quand le scientisme bouscule la psychiatrie…